Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 10:22

Les dermatoses inflammatoires sont des maladies invalidantes physiquement et psychiquement. Elles sont à l’origine d’un handicap social. Le patient se retrouve à faire face à une pathologie visible, à l’origine de réactions de la part des gens qu’il côtoie et d’un prurit parfois douloureux. Les objectifs de la prise en charge sont de traiter les lésions pour essayer de les blanchir et d’apprendre à accepter et à composer avec cette pathologie. En outre, la recherche actuelle montre que ces pathologies sont le haut de l’iceberg de maladies systémiques inflammatoires. D’ailleurs, les nouvelles thérapies sont des biothérapies.

La pratique de la pleine conscience pour ces patients est un outil complémentaire qui trouve toute sa place. En effet, elle permet à la fois au patient de sortir de la lutte, de travailler l’acceptation mais elle a aussi un impact sur notre système inflammatoire.

 

La pleine conscience est une pratique psychothérapie développée par Jon Kabat-Zinn à l’université médicale du Massachussetts.

Il s’agit d’une forme de méditation qui vise à développer un certain état de conscience. Celui -ci consiste à porter intentionnellement son attention au moment présent sur l’expérience qui se déploie moment après moment sans la juger. Il s’agit de faire l’expérience de ce qui se présent en nous avec ouverture afin de l’explorer sans ne la juger ni la commenter : perceptions à l’aide de nos 5 sens, nos sensations corporelles, nos émotions, nos pensées

Jon Kabat-Zinn a développé cette pratique au sein de la clinique de réduction du stress qu’il a fondé. En effet, médecin, il s’est intéressé aux relations corps/esprit pour la guérison, et sur les diverses applications cliniques d'entraînement de méditation de la pleine conscience (mindfulness) pour les personnes atteintes de douleurs chroniques et/ou de désordres associés au stress. Kabat-Zinn a commencé à enseigner la réduction du stress basée sur la pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction, MBSR) à la clinique de réduction du stress en 1979. MBSR est un cours de huit semaines qui combine la méditation et le hatta yoga pour aider les patients à faire face au stress, à la douleur, et à la maladie en utilisant la conscience de l'instant présent instant après instant. Une telle pleine conscience aide les participants à utiliser leurs ressources intérieures pour obtenir bonne santé et bien-être. Kabat-Zinn et ses collègues ont étudié les effets de la pratique de la conscience de l'instant présent instant après instant sur le cerveau, et comment il traite les émotions en particulier lors du stress, ainsi que sur le système immunitaire.

Actuellement, il existe deux principaux protocoles de pleine conscience en utilisé en thérapie :

- Meditation Based Cognitive Thérapy (MBCT) qui a fait ses preuves dans la prévention de la rechute dépressive

- Meditation Based Stress Reduction (MBSR) qui est utilisée dans le traitement du stress et des pathologies associées.

Ces deux protocoles durent 8 semaines en suivant un programme normé et validé. Cela consiste en une séance collective par semaine animée par un instructeur et des exercices d’une durée d’une heure par jour à faire chaque jour entre les séances. Pour obtenir le titre d’instructeur, il est nécessaire de faire une formation spécifique qui sera validé par l’Association pour le Développement de la Méditation (ADM).

Il existe de nombreuses études scientifiques montrant l’effet de la méditation sur la réactivité émotionnelle et cognitive, la flexibilité cognitive, la rumination, l’auto compassion et la pleine conscience mais aussi sur la douleur, l’anxiété, la dépression, les maladies cardio-vasculaires, les troubles alimentaires, le stress.

De plus, différentes études ont montré l’impact de la pleine conscience sur le fonctionnement cérébral et sur l’immunité, notamment chez des personnes souffrant de cancer

Différentes méta-analyses ont révélé des preuves provisoires que la méditation de pleine conscience est associée à des changements dans certains biomarqueurs de l'activité du système immunitaire. En utilisant les critères de trois ECR ou plus montrant que la méditation de pleine conscience a au moins un effet de tendance-niveau ou dose-dépendante sur les paramètres immunitaires, il a été identifié les effets liés à la médiation de pleine conscience pour les quatre paramètres suivants : facteur NF-kB, réduction des taux circulants de CRP, augmentation du nombre de lymphocytes T CD4 + (chez les individus diagnostiqués avec le VIH) et augmentation de l'activité de la télomérase. En revanche, des découvertes nulles ou un manque d'effets répliqués ont été trouvés pour les anticorps (IgA, IgG, influenza), les interleukines (IL-1, IL-6, IL-8, IL-10), IFN, TNF, et diverses mesures de nombre de cellules.

Ces résultats ouvrent des perspectives de recherche pour proposer l’utilisation de la pleine conscience dans les maladies inflammatoires notamment en dermatologie.

En effet, dans les maladies telles que le psoriasis, il existe un lourd impact psychologique de cette pathologie sur l’humeur, l’anxiété et la qualité de vie de ces patients. Non seulement la pleine conscience pourrait améliorer le vécu de cette pathologie par les patients mais aussi agir sur les facteurs immunitaires sous-jacents. Il s’agit de proposer désormais aux patients une approche intégrative du soin alliant des approches pharmacologiques et psychothérapiques ayant fait leur preuve afin d’agir autant sur le corps que sur l’esprit. D’ailleurs, Jon Kabat-Zinn a montré tout l’intérêt de la pleine conscience dans le psoriasi dès 1998.

 

Gu J. et al : How do mindfulness-based cognitive therapy and mindfulness based stress reduction improve mental health and wellbeing ? a systematic review and meta-analysis of meditation studies. Clinical psychology reviex 37 (2015) 1-2.

Grossman P. et al : Mindfulnessbased stress reduction and health benefits. A meta-analysis. Journal of psychosomatic research 57 (2004) 35-43

Kabat-Zinn J, Wheeler E, Light T, Skillings A, Scharf MJ, Cropley TG, Hosmer D, Bernhard JD : Influence of a mindfulness meditation-based stress reduction intervention on rates of skin clearing in patients with moderate to severe psoriasis undergoing phototherapy (UVB) and photochemotherapy (PUVA). Psychosom Med. 1998 Sep-Oct; 60(5):625-32.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à palabres
  • : Espace de créativité, d'échanges et de palabres sur la vie, les humains et la psychologie. Boite à trucs et astuces mais aussi à réflexions
  • Contact

Recherche

Liens