Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 15:37
On vous explique ce que sont les troubles anxieux, au cœur de la série "Désordres" de Florence Foresti
Dans sa nouvelle série, en grande partie autobiographique, l'humoriste aborde de manière très directe ses crises d'angoisse, son anxiété et sa dépression.
 
Après le dernier album de Stromae, dans lequel le chanteur s'épanche sur sa dépression, c'est au tour de Florence Foresti d'aborder publiquement sa santé mentale. Et plus particulièrement les maux dont elle souffre depuis son enfance : les troubles anxieux.
 
Comme l'humoriste, un Français sur dix présente un syndrome anxieux, selon le ministère de la Santé. Ces troubles peuvent prendre différentes formes : les phobies, le trouble panique et l'anxiété généralisée.
 
C'est comme quand on a très peur de quelque chose de très dangereux. Certaines situations qui génèrent de la peur, comme les cauchemars, les accidents, les risques d'agressions, "où on perd le contrôle de soi". "C'est exactement ce qu'il se passe chez les personnes atteintes de troubles anxieux sévères, sauf que ça se déclenche sans raison ou de manière totalement disproportionnée
 
Si ces troubles sont courants, ils sont souvent mal compris. Car l'anxiété est une émotion commune à tous les êtres humains. Mais chez certaines personnes, cette émotion peut déclencher des crises, une accélération du rythme cardiaque ou encore une peur panique de sortir de chez soi. L'anxiété est une réponse fondamentale pour notre survie. C'est un comportement sélectionné par notre évolution pour que l'être humain puisse éviter les dangers.
 
C'est pourquoi il faut distinguer la peur, de l'anxiété. "La peur est la réponse physiologique et comportementale à un danger qui est présent. Alors que l'anxiété est l'anticipation d'un danger comme en présence de traces d'un prédateur, bien que celui-ci ne soit pas présent. La maladie anxieuse, c'est quand cette anxiété devient chronique et forte en l'absence de signes de danger
 
Le critère le plus important, c'est le caractère inadapté de l'émotion au contexte. Par exemple, si vous êtes anxieux parce que vous êtes retenu en otage en Ukraine, c'est normal, l'anxiété, même intense, n'est pas pathologique. Idem pour les personnes qui angoissent avant un examen, une opération chirurgicale. "En revanche, si vous faites une crise d'angoisse par rapport au facteur déclenchant, dans votre salon, sans raison apparente, cela devient pathologique.
 
Pour venir à bout de ces troubles, plusieurs solutions existent, médicamenteuses ou psychothérapeutiques. Les professionnels préconisent également de consulter un médecin psychiatre ou généraliste. L'anxiété est un symptôme recensé dans de nombreuses maladies et peut ainsi cacher une pathologie. Quand il est question de santé mentale, les gens pensent qu'il n'y a pas besoin de diagnostic, alors que c'est vital. Quand bien même, on parle d'un trouble panique, il faut faire les choses dans le bon ordre
 
Partager cet article
Repost0

commentaires