Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 20:49

Nos émotions prennent des saveurs différentes selon la temporalité de ce qu'elles expriment. Le temps est assassin chantait Renaud dans sa chanson "Les mistrals gagnants". Pourtant, le seul moment où l'on pouvont vivre est le présent. Tout le reste n'est qu'histoire. La vie finissant systématiquement mal. Et vous? Quel est votre tempo?

  •  
  • De quel côté porte votre regard? Quelles conséquences cela a?
  • Selon notre prise de perspective, cela ne génère pas les mêmes émotions et les mêmes comportements.

 

 

  • La nostalgie, c’est observer ce qui est parti. Rester au contact de son souvenir pour contempler ce qui a été et qui a eu de l’importance pour nous. C’est parce que nous vivons des choses importantes que nous connaissons la nostalgie. C’est parce que nous nous engageons à chaque instant avec notre cœur qu’une partie nous s’enfuit avec ce qui est passé en nous laissant son absence. La nostalgie est l’empreinte de l’impermanence que ne connaitre pas le consommateur ou le commentateur. Le consommateur consomme sans cœur et le commentateur passe à côté de l’expérience de la vie, prisonnier de ses peurs, des histoires qu’il se raconte ou des règles qu’il se dicte. Le nostalgique est au contact de l’expérience de la tristesse, cette magnifique émotion qui nous fait vivre l’expérience du temps et du renoncement.
  • Les regrets sont tout ce que l'on aurait pu faire, mais que l'on n'a pas pu faire... parce que l'on n'a pas osé, parce que l'on a douté, parce que l'on a eu peur. Les regrets appartiennent au passé. Leur temps est révolu. Ne vaut-il pas mieux avoir des remords que des regrets, parce qu'au moins, on essayé?  Comme au loto, tous les gagnants ont joué à la vie. Être vieux, ne serait-ce pas d'arrêter de jouer?
  • La mélancolie est une tristesse qui ne veut pas partir. C’est une tristesse qui gonfle et qui mange le présent pour nous noyer dans une douleur morale. Lorsqu’elle dure ou qu’elle trop douloureuse, il est nécessaire de la traiter. Il peut s’agir d’un deuil qui n’arrive pas à se faire, une dépression, une lutte morale, une difficulté à accepter, un enlisement dan ses ressassements, un bug avec sa machine à penser. Il est nécessaire de voir un psychiatre, en commençant par en faire l’analyse clinique, pour en comprendre le mécanisme. Ensuite, un traitement psychothérapeutique ou médicamenteux sera peut-être nécessaire.
  • L'anxiété est une peur d'un futur qui reste mystérieux quoiqu'il en soit. Notre cerveau tente d'anticiper le futur alors qu'il est impossible de le connaitre. Notre volonté de contrôle pour répondre à notre besoin de sécurité nous fourvoie dans l'anticipation du futur. Le Futur est inconnu, sinon nous jouerions tous au loto. En allant vers lui, on ouvre la boite de pandore de scénario cauchemardesque qu'aucune réalité ne peut contredire puisqu'il n'existe pas... Les "et si"...

Le seul moment où l'on peut vivre est le présent

Nous avons tous un profil émotionnel différent. Certaines personnes sont plus nostalgiques que d’autres, soit restant accrocher aux branches du passé ou par gout pour cette émotion, source de poésie. D’autres sont vulnérables à la mélancolie. 

 

 

Seznec jc et Le Guen S: Débrancher votre mental, trucs et astucespour profiter de la vie. Ed Leduc

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires