Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 18:00

Notre intériorité est une ressource que l’on ne connait souvent peu et que l’on ne sait pas toujours utiliser. Encore plus les hypersensibles qui possède un super pouvoir qu’ils ignorent le plus souvent: leur sonar émotionnel!

L’être humain est une chambre d’échos. En effet, tout ce qu’il vit crée des résonances intérieures constituées de sensations physiques, d’émotions et de pensées. Ces résonances intérieures participent à notre intelligence émotionnelle.

Ce processus a été très bien d’écrit par le neurologue Antonio Damasio dans son Best-seller « La raison des émotions ou l’erreur de Descartes ». Dans ce livre, il décrit le jeu du poker. Celui consiste à proposer à une personne, à qui on a remis une somme d’argent, de piocher des cartes dans quatre paquets de cartes devant lui. Certaines cartes font gagner de l’argent d’autres en font perdre. Il y a deux paquets où il y a plus de cartes gagnantes que de perdantes et deux autres paquets ou c’est l’inverse. Au bout d’un certain temps, le joueur devine les deux paquets de carte où il est plus profitable de piocher. Si on met un capteur de transmission sur l’avant-bras afin de capter la réaction émotionnelle (l’écho émotionnel), lorsque le joueur met sa main au-dessus d’un des deux paquets de cartes perdant, il se met à légèrement transpirer alors qu’il n’a pas encore deviner quels sont les deux paquets avantageux. Cela veut dire que le corps sait avant notre tête la bonne façon de jouer à ce jeu. Ce test montre que nos marqueurs somatiques, comme la transmission, participe à nourrir notre intelligence émotionnelle et que cette dernière fonctionne plus rapidement que notre intelligence cognitive.

Prendre en compte nos résonances intérieures muscle nos capacités intuitives pour choisir ce qui nous convient. Ces échos intérieurs fonctionnent comme un sonar qui nous permettent d'analyser ce qui nous entoure et les relations dans lesquels nous sommes engagés. Il nous permet de choisir, de se rapprocher ou de s'éloigner de certaines situations ou personnes si on sait écouter son ventre avant d'analyser avec sa tête. Pour cela nous avons besoins de laisser résonner les événements en soit en leur laissant le plus de place dans notre ventre pour discerner l'information que ces échos nous apportent. Parfois, il est nécessaire de prendre du temps pour laisser décanter afin de pouvoir y voir claire dans l'eau clair qui apparaît.
Notre mental est aussi compétent pour raisonner mais il peut facilement se laisser déborder par notre imaginaire, nos normes, nos référentiels et les histoires que l’on se racontent. Combien de fois on s’est dit dans une situation que l’on aurait dû écouter notre première impression ?

Les personnes hypersensibles ont un sonar émotionnel hyper-développé. Le bruit provoqué par ces échos intérieurs peut être troublant et dérangeant. Ils sont sources de souffrance lorsque l’on ne sait pas les utiliser. En fait les hypersensibles ont un super pouvoir qu’ils ignorent. L’enjeu pour eux et d’en prendre conscience et savoir l’utiliser à bon escient. Etre hypersensible n’est pas un handicap. Cela dépend surtout de ce que l’on fait de ce super pouvoir. A eux d’essayer d’être des super-héros avec !!! Cependant, on peut comprendre que trop de résonances donnent parfois envie de s'enfermer dans un caisson comme Dardevil afin de se mettre en pause. 

Et vous comment utilisez-vous ce sonar pour examiner l'environnement qui vous entoure et les relations que vous nouer? Est-ce que vous savez accepter, écouter et utiliser ce que vous racontes votre ventre?

 

Seznec JC et Le Guen S: Débranchez votre mental, trucs et astuces pour ne plus ressasser et profiter de la vie. Ed Leducs

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à palabres
  • : Espace de créativité, d'échanges et de palabres sur la vie, les humains et la psychologie. Boite à trucs et astuces mais aussi à réflexions
  • Contact

Recherche

Liens