Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 12:51

2810273-batman

Batman a raccroché son costume, rangé ses gadgets et remisé sa voiture. Il n'en peut plus. Il est épuisé et il ressent une grosse fatigue…

Au début, cela lui paraissait évident de secourir les habitants de Gotham City. La souffrance de ses Co-citoyens lui était intolérable. En outre, aider son prochain était une valeur évidente pour lui. Aussi, il s'est lancé corps et âme dans sa mission, oeuvrant nuit et jour, laissant sa vie privée de coté.

Au début, le pouvoir en place louait ses services. Il était félicité, reconnu et remercié, même si ce n'était pas l'objet de sa démarche. D'ailleurs, son masque et ses habits noirs ont toujours reflété son besoin de discrétion. Il n'a jamais couru la reconnaissance et les agapes tout en appréciant les opportunités que lui procuraient sa fonction.

Tout doucement les choses ont changé. Les autorités lui ont demandé de rationnaliser ses interventions et de définir des procédures afin de professionnaliser sa pratique. Ensuite, il fut obliger d'utiliser uniquement des armes validées par la Commission d'Evaluation des Outils de Défense et de Protection (CEODP). Ensuite, il lui a fallut suivre les normes iso concernant les professionnels en intervention d'urgence. Catégorie dans la quelle on retrouve les super héros tout comme les pompiers, les policiers, les plombiers et éboueurs de la voie publique. Il s'est senti dénigré que son engagement soit classé ainsi. Il n'a rien dit. Il n'était pas là pour dire que telle ou telle profession était plus respectable. La notion d'égalité est une valeur importante pour lui. Cependant, ce classement lui a fait mal.

La CPAM (la Commission Professionnel de l'Action Maitrisé) lui a signifié qu'il ne pouvait plus intervenir comme bon lui semblait sur la voie publique. Il devait faire au préalable une déclaration d'intention et remplir différents questionnaires avant d'être autorisé à intervenir dans une situation d'urgence. Une fois celle-ci effectuée, la CPAM lui ordonne de tenir un dossier décrivant son intervention et de compulser tous les dégâts collatéraux. La CPAM valide les dégâts collatéraux. Dans le cas contraire, elle se donne le droit de demander un remboursement à Batman. D'ailleurs son ami Robin a subi un redressement important avec un très gros remboursement à effectué,  tout en étant accuser de faire plus d'intervention que la moyenne des super héros de la ville. Se sentant blessé dans sa dignité, harcelé par les récriminations et les jugements de la CPAM, il s'est suicidé. Personne en a dit un mot. D'ailleurs, ces derniers années, devant la dureté des autorités et la charge administrative incombant aux super héros, nombre d'entre eux ont jeté l'éponge, développé des maladies professionnels ou fait des tentatives de suicide dans l'indifférence générale. Qui est là pour les sauver?

De fil en aiguille, Batman s'est retrouvé de plus en plus isolé. Il ne pouvait plus discuter avec qui que cela soit de peur d'être accusé de conflits d'intérêts. Il était noyé dans les taches administratives et entravés par les demandes d'autorisation à intervenir. Dernièrement, sa voiture a été mise à la fourrière car il n'avait pas le macaron nécessaire pour être autorisé à stationner lors de son intervention.

 

La goutte qui a fait déborder le vase a été lorsque les autorités de la ville ont dit qu'ils allaient faire un testing pour vérifier que toutes les catégories étaient bien pris en charge par lui et qu'il ne faisait pas preuve de racisme.

Batman-Logo

Grosse fatigue… Batman s'est senti fatigué. Il n'en peut plus et ne trouve plus le sens à son action. Comme aider ses Concitoyens si il doit se débattre et se justifier en permanence devant un doute grandissant.

 

Tchao Bye, bye. La pression administrative et la culture de l'évaluation et de la performance a renvoyé Gotham City dans le noir. Batman est désormais loin, il a choisi d'être plus en adéquation avec ses valeurs. Il n'est pas un esclave. Il n'est pas là pour être asservi ou se justifier. Il propose ses services dans une collaboration et si cela n'est pas possible, il "plante sa tente" ailleurs. Il a donc décidé de démarrer une autre vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe seznec
commenter cet article

commentaires