Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 11:04

Le clown est un funambule de la vie qui marche sur le fil de son l'histoire en posantt ses pas dans le présent, dans l'ici et le maintenant. Le feu aux fesses, il a d''un coté de son balancier, il a son esprit qui cause et de l'autre, son corps émotionnel qui s'exprime. De cet équilibre improbable, il fait naitre son jeu. Le clown est un humain qui a cette folie d'être lui et d'oser partager sa fragilité avec générosité. En effet, le clown nait de ses échecs et de son ridicule pour Etre et vivre dans l'urgence.

Médecin psychiatre, je pratique plus particulièrement la thérapie ACT (Acceptation and commitment therapy) ou thérapie de l'acceptation et de l'engagement. Cette thérapie est récente en France. Elle appartient à la troisième vague des thérapies comportementales et cognitives centrée sur la gestion des émotions. J'ai fais pendant plusieurs années des études de clown à l'école du Samovar. Souvent, je dis qu'après avoir fait des études pour essayer d'être intelligent, j'en ai fait d'autres pour apprendre à être con… ce qui est un compliment pour un clown! Cette double formation m'a fait prendre conscience du lien évident entre l'ACT et le clown[1] et c'est devenu ma philosophe de vie. Lorsque l'angoisse me prend (comme tout le monde!!), je pense à la chanson des Monty Pithon Always look on the bright side of life[2].

En effet, la souffrance de mes patients s'exprime par l'évitement du présent pour ruminer le passer et s'inquiéter du futur, un temps présent happé par des commentaires et des jugements qui viennent entraver l'individu, un abandon du corps pour se perdre dans les méandres de la tête, des tentatives stériles de contrôle pour se sécuriser et une lutte permanente avec ce qui se présente à soi et en soi. Autant d'éléments qui se situent à l'inverse de l'attitude du clown.

L'ACT est une thérapie qui vise à réinscrire l'individu dans le présent. La métaphore qui résume le mieux cette approche thérapeutique est le surf. Les évènements de vie et les émotions sont comme des vagues. La lutte contre elles n'aboutit qu'à boire la tasse. Vouloir comprendre pourquoi, il y a des vagues, une vie ne suffirait pas. En thérapie ACT, nous apprenons à nos patients à accepter et à accueillir qu'il y a des vagues pour les aborder une part une et pour les négocier tel un surfer en tirant des bords pour se rapprocher de ce qui est important pour soi.

Le clown est un surfer de la vie pratiquant le free style. Il joue et il bondit sur les vagues à la recherche de son plaisir tel un enfant de 5 ans. Il nous ancre dans l'instant pour y ouvrir un espace de vie et de tendresse. Il s'approprie ce qui se présente pour nourrir son jeu et son imaginaire. Tout va bien pour le clown car quoiqu'il arrive c'est une opportunité pour nourrir son clown. Sa vulnérabilité est sa force et sa liberté. En utilisant des techniques de clown à mes patients, je leur apprends à muscler leur liberté d'être pour de plus s'engluer dans le "faire" et dans le contrôle. C'est un apprentissage au déformatage. Pour devenir clown, cela demande de s'extraire de sa Chrysalide des "il faut" et des "je dois". Cela ne se fait pas sans souffrance de se retrouver au contact de ses émotions et de sa réalité pour s'accueillir avec bienveillance tel que l'on est sans le masque[3]. Derrière le clown, il y a un comédien qui ne fait pas n'importe quoi. Etre clown demande des années de travail et de conscientisation de la fragilité de l'instant pour s'autoriser à lâcher prise à ses croyances.

On dit que "l'on admire les acrobates et que l'on aime les clowns". Or dans la vie, nous sommes tentés à être performant et à atteindre des objectifs comme les acrobates. Pourtant, ce qui nous importe, c'est surtout d'être aimé. Le clown nous montre la voie mais cela passe par l'acceptation de ce que l'on est: de simples humains. C'est cela qui est génial! Le clown est un poète de la vie qui nous invite à vivre, à rire car "Tout va bien[4]" et à danser comme Zorba le Grec quelque soit la plantade ou la situation car la vie est belle pour le clown[5]! De toutes les façons, avons-nous autre chose à faire?

Ateliers que je co-anime:

Pratiquez l'ACT par le clown avec Elise Ouvrier Buffer le 1er et le 2 avril à Bruxelles

Méditation et clown avec Yasmine Liénard le 11 et 12 avril à Paris

[1] "Pratiquez l'ACT par le clown", jc seznec, Dunod édition.

[2] "La vie de Brian" film des Monty Pithon. Eric Idle a aussi chanté cette chanson le jour de l'enterrement de son comparse Graham Chapman.

[3] Tout va bien, le premier commandement du clown", documentaire

[4] Premier commandement du clown

[5] "La vie est belle" film de Roberto Begnini

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe seznec
commenter cet article

commentaires