Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 09:08
MST, On a tout compris!


Allez dire aux hommes politiques
Qu'ils enlèvent nos noms dans leur business
On a tout
compris

Ils nous utilisent comme des chameaux
Dans des conditions qu'on déplore
Ils nous mènent souvent en bateau
Vers des destinations qu'on ignore
Ils allument le feu, ils l'activent
Et après, ils viennent jouer au
x pompiers

On a tout compris

Allez dire aux marchands d'illusion
Que nos consciences ne sont pas à vendre
On a tout compris
Ils sont complices de Babylone
Pour nous arnaquer aie aie aie
Ils font semblant de nous aider
A combattre cette injustice
Ils allument le feu, ils l'activent


Et après, ils viennent jouer aux pompiers aie aie aie

On a to
ut compris

Tiken Jah Fakouly

https://www.youtube.com/watch?v=zVJmfWBCocU

Pour défendre sa Loi Santé Marifol annone que celle-ci permettra à tous les citoyens d'accéder au système de santé. Elle parle du postulat que certains français, du fait de leur condition, ont peur d'aller consulter un médecin du fait du prix à payer.

Marifol tente de nous faire croire au syllogisme suivant

Certains français ont des difficultés financières

Les médecins libéraux ont des consultations onéreuses avec des dépassements d'honoraires

Tous les patients n'accèdent pas aux soins et il faut se débarrasser de ce système libéral

Tout ceci est faux. En effet, le système de santé était jusqu'à présent organiser avec un système libéral et un système publique. Pendant longtemps les médecins libéraux avaient des vacations à l'hôpital, payé à un prix dérisoire, qui leur permettaient notamment de recevoir les patients les moins fortunés.

Mais les politiques sont passés par là. Avec la Loi Bachelot, ils ont transformé l'hôpital publique en hôpital entreprise. Ils ont virés tous les médecins libéraux de leur vacation, les empêchant ainsi de recevoir les patients les moins fortunés dans de bonnes conditions. Pour ma part, après plus de 10 ans de vacations, j'ai reçu une lettre me signifiant sèchement que mon contrat n'était pas renouvelé. Ce qui est un licenciement abusif. Comme les médecins sont trop gentils, ils n'ont rien dit et je n'ai rien dit tout en ravalant ma tristesse et ma colère.

Les politiques ont demandé que l'on vérifie à l'hôpital les cartes vitales des patients ce qui a tendance d'exclure certains patients.

Autrefois, les dépassements d'honoraires permettaient de recevoir sans pb des patients gratuitement ou au tarif sécu. Les politiques sont passés par là en ne réévaluant pas la norme sécu qui font que les médecins français sont les moins bien payés d'Europe, en nous noyant de taches administrative et en nous demandant en permanence de nous justifier ce qui nous rend moins disponible pour recevoir tous les patients quelque soit leur condition.

On nous traite de personnes intéressés et vénaux. Quelle ignorance! Pratiquer la médecine est avant tout un acte de générosité. Il est impossible de soigner à moitié un patient. Notre outil de travail est l'empathie, il nous est impossible d'exclure un patient des soins. Cette accusation est être aveugle au temps que nous passons pour trouver une solution à ces patients en difficultés. L'acte de soin demande au médecin d'être en total éveil et en pleine conscience avec le malade qui se présente à lui car le soignant doit être en mesure de capter toutes informations permettant de comprendre ce qui se passe derrière la souffrance afin de trouver le geste juste.

Mais la générosité a un coût. Ce coût est que le médecin a besoin de se sentir en sécurité et confortable afin de pouvoir s'ouvrir sereinement au patient, quel qu'il soit. Nous ne sommes pas des sauveurs, des curés ou des personnes qui se sacrifient. La générosité pour qu'elle fonctionne ne peu pas s'exercer au dépend de la personne qui l'exerce. Cela mettrait le patient en dette morale ce qui serait contreproductif. Pour qu'un médecin soit disponible à être généreux dans son travail. Ce coût est que le médecin ne doit pas être distrait par ses pb financiers, des contraintes administratives ou par les difficultés de sa famille.

Maintenant, on nous dis que nous sommes des mauvais bougres et des sans cœurs en ne voulant pas accepter le tiers payant et la Loi santé. Mme la ministre de la santé, on a tout compris, arrêter de faire semblant de jouer au pompier! Le système de santé est en feu à cause de vous et de vos prédécesseurs. Honte à vous

J'en suis triste et en colère!

https://www.youtube.com/watch?v=zVJmfWBCocU

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe seznec
commenter cet article

commentaires

dr Charby 31/12/2014 11:17

Rien à rajouter, tout est dit, et bien dit ! Notre système de santé va mal, au point que nous sommes nombreux à penser à deplaquer , hélas et dommage pour nos Patients !